Enfin une bonne nouvelle…

Une reprise de l’activité des sports de combats que la ministre déléguée en charge des sports Roxana Maracineanu a confirmé via son compte officiel Twitter. Un message qui s’accompagne toutefois d’une mise en garde alors que la circulation du coronavirus en France Métropolitaine est encore active, avec un nombre de victimes qui a dépassé ce vendredi le cap des 30 000 recensés depuis le début de la pandémie. « Dès aujourd’hui, dans les territoires sortis de l’état d’urgence, la pratique de toutes les disciplines sportives, sports de combat compris, est désormais autorisée, déclare la ministre sur le réseau social. Une bonne nouvelle qui ne doit pas nous empêcher de rester prudents et responsables. » Une décision qui va ainsi permettre à des sportifs tels Tony Yoka ou encore Teddy Riner de reprendre un programme d’entraînement complet dans l’Hexagone dans les meilleurs délais.

Sports de combat : il faut attendre encore.

Par ALEXANDRE TERRINIPublié le 20.06.2020 sur le site de la FFboxe.

Le Gouvernement a opté pour un timing quelque peu surprenant en publiant très tard dans la soirée du vendredi 19 juin de nouvelles mesures relatives au déconfinement dans le sport. Hélas, la boxe n’en bénéficie quasiment pas.

Le verdict est donc tombé au cœur de la nuit : si les sports collectifs sont désormais autorisés « avec des mesures de prévention adaptées », ce n’est pas le cas des sports de combat. Et ce, au nom du sacrosaint principe de précaution. « L’amélioration de la situation sanitaire permet en effet de lever certaines interdictions à condition que chacun maintienne une posture vigilante face à l’épidémie, a fortiori en période estivale », explique, en filigrane, le Gouvernement

« La situation sera revue avant la rentrée »

A ce jour, pour la quasi-totalité des licenciés de la FF Boxe, c’est donc toujours le Guide des sports à reprise différée, publié le 25 mai, qui s’applique. Ce dernier prévoit, pour chaque discipline, des modalités restrictives. Concernant la boxe, il exclut tout contact et est axé sur trois thématiques complémentaires (le renforcement musculaire, l’amélioration des capacités cardio-ventilatoires et la technique). Le tout, chez soi ou en extérieur. « Pour l’heure, la pratique de ces disciplines de corps à corps n’est pas possible sous leur forme codifiée et doit continuer de prendre la forme d’une pratique alternative », explique le ministère des Sports.

Quand une version pleine et entière est-elle envisageable ? Dans quelques semaines si la France n’est pas touchée par une seconde vague pandémique. Le Gouvernement a en effet confirmé que « la situation (des sports de contact, N.D.L.R.) sera revue avant la rentrée de septembre ». En clair, « sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique, la rentrée pourra être marquée par de nouveaux assouplissements ».

« Entraînement classique avec contact » pour les athlètes de haut niveau

En revanche, à partir du 22 juin, les athlètes de haut niveau et professionnels qui officient dans ces disciplines « pourront reprendre un entraînement classique avec contact », assure le ministère des Sports. Une disposition qui vaut, bien sûr, pour les boxeurs et les boxeuses pros ou membres des collectifs nationaux. « Après une période de trois semaines durant laquelle ces disciplines ont eu la possibilité de recourir à un dépistage régulier afin d’identifier les sportifs qui auraient été touchés par le virus et d’isoler les athlètes éventuellement contagieux, une nouvelle ère s’ouvre donc pour ces sports à haut niveau qui vont pouvoir se réentraîner dans des conditions normales, toujours sous haute surveillance médicale », précise le ministère.

A noter que lorsque l’organisation de galas pugilistiques sera permise, ils pourront avoir lieu devant du public car la réouverture de toutes les enceintes, en plein air comme fermées, sera effective à compter du 11 juillet, soit à la fin programmée de l’état d’urgence sanitaire. Avec, cependant, une affluence maximale de 5 000 personnes. Une capacité qui sera ensuite susceptible d’être revue à la hausse puisqu’en fonction des données qui prévaudront, les pouvoirs publics décideront ou pas d’un « assouplissement possible pour la deuxième partie du mois d’août ».

info Adhérents : réactualisées le 20 juin 2020.

A Vienne, les cours de Gym ont repris le matin, ainsi que l’accès à la salle de musculation à partir de 16 heures en appliquant bien sur les précautions nécessaires. Distanciation, nombre limité à dix personnes, désinfection du matériel avant et après chaque utilisation, deux personnes maxi par vestiaire, pas de douche, serviette obligatoire.

Pour l’instant les sections adultes et enfants de boxe anglaise, muay-thaï, kick-boxing et grappling, devront attendre la rentrée de septembre aussi bien à Vienne qu’au Péage de Roussillon.

7/ De 1999 à 2001.

Champion du Monde de full-contact:

Abdel JEBAHI (2000)

Champion d’Europe de full-contact:

BAYRAM YLMAZ (2000-2001 )

vice-champions de France de full-contact :

Aziz AJAOUA (2000-2001) – Samir BENNADA (2001)

champion de France boxe anglaise amateur

Abdel JEBAHI (2000)

Vice-champion de France amateur :

Abdel JEBAHI (99) – Yassine BELOUETTAR (99) – Bouzidi BELOUETTAR (junior 2001)

Vice-champion de France Boxe éducative :

Ilghet RAFIQ (2000)

1 Participation aux Jeux Olympiques de Sydney (2000)                                      

Médaille d’Or aux Internationaux de France (mai 99)

2 médailles d’Or  Australie – France (juillet 99) – 2 rencontres

Médaille de Bronze au Tournoi d’Ukraine (octobre 99)

Médaille de Bronze au Tournoi de Roumanie (novembre 99)

Médaille de Bronze au Tournoi de Liverpool (mars 2000)

Médaille d’Or France Algérie (avril 2000)

Médaille d’Or France Bulgarie (février 2000)

 Abdel JEBAHI (1999 et 2000)


Médaille d’Or France Irlande (avril 2001)

Médaille d’Argent au Tournoi de 4 Nations (avril 2001)

Cédric DIAS

Année 2001














6/ 1997 et 1998…

FULL CONTACT

Champion du Monde : Abdel JEBAHI (1998)

Champion d’Europe : Abdel JEBAHI (1997 – 1998)

Champion de France : Abdel JEBAHI (97) Francky KOROVIC (junior 97) – GAVIOT-BLANC Séverine (junior 97).

BOXE ANGLAISE

Champion de France : Bouzidi BELOUETTAR (Unss97 et B.éducative 97) – Abdel TAGUIDA (B. éducative 97) – Abdel JEBAHI (B. Amateur 98)

Vice-Champion de France : Ismaïl KARATAY (B. Amateur 97)

5/ 1995 et 1996….


Champion de France junior de boxe amateur : Yassine BELOUETTAR (95).

Vice-champion de France junior de boxe amateur : Bendeiba OUZZAR (95)

Champion de France de full-contact : Abdel JEBAHI (96). Vice-champion de France de full-contact : Richard GUILLOT (95)

Champions de France de boxe Scolaire(UNSS) : Abdelkader MADACI (95) – Habib HADDAD (96) – Abdilman LARAYED (96). Vice-champions de France de boxe éducative : Anthony GUERDENER (96) – Cédric DIAS (96).

Résultats Internationaux

Bruno WARTELLE

Médaille d’Argent aux Championnat du Monde militaire (1993)

Médaille de Bronze à la coupe du Monde (1994)

Médaille de Bronze aux Jeux Méditerrannéens (1993)

Ismaïl KARATAY

Médaille de bronze aux championnats d’Europe (junior septembre 93)

Médaille d’or France Russie (janvier 95)

Médaille d’or France Danemark (décembre 92 et 93)

Médaille d’or France Écosse (février 93)

Médaille d’argent au tournoi de Bydgoszczj (Pologne mars 93)

Yassine BELOUETTAR

Médaille de Bronze aux championnats d’Europe (cadet 94)

Médaille d’Or au Tournoi du Danemark (février 92)

Médaille d’Or au Tournoi d’Athène (novembre 94)

Médaille de Bronze au Tournoi de Pologne (avril 95

4/ De 1989 à 1994…..

Vainqueur de la Coupe de France : 

François SACCU (1992)

Champion de France de full contact :

Dominique POULET (89) – Mohamed ICHEUR (cadet 85) – David PRUTEAU (90) François SACCU (92) – François BOURDAT (94).

vice-champions de France de full contact:

Bachir BOUMAZA (1990) – Dominique POULET (1990) -François SACCU (1991)

Champion de France boxe anglaise :


Sébastien GONZALEZ (89) – Ismaïl KARATAY (91-92-93) – Yassine BELOUETTAR (92-93-94-95) – J.François RAMON (92 –93) – Bruno WARTELLE (92 – 94) – Moussa OUATTARA (1993).

Vice champion de France boxe anglaise :

Eric WICKERT (91) – Bruno WARTELLE (93)

Grégory GUERDENER et Samir LARAYED (94 – 2ème ex-aequo cadet)

3/ De 1984 à 1988….

Ils se nomment Christophe Bruyère, Ludovic Fernandez, Ilhan Karatay, Jérome Gudfin, Frédéric Thivolle, Olivier Bazin, Mohamed Hicheur, David Pruteau, Bachir Boumaza ; ils sont de Vienne, Seyssuel, Chanas, ont entre quatorze et seize ans au milieu des années quatre-vingt, sont formés à tous les styles de combat et tous remportèrent au moins un titre de champion de France. (…) Les Jedi.

(…) Quelques dates marquantes : 1987, Christophe Bruyère, champion de France UNSS ; 1988, Karim Medjani, vainqueur du tournoi de France professionnel ; 1989, Sébastien Gonzales, champion de France UNSS ; 1989 et 1990, Christophe Bruyère à nouveau, finaliste des championnats de France amateur. (…) « Rocky » Benacef, compagnon d’entraînement de Carlos, vient préparer son championnat d’Europe professionnel de full-contact au FCGB et devient le premier champion d’ Europe du club.

Champion d’Europe : BENNACEF (1988)

Champion de France – full contact : Arthur MINASSIAN (83) – Mohamed SNOUSSI (84) – Ludovic FERNANDEZ (cadet 85) Jérôme GUDFIN (cadet 85/86 – junior 87/88) – Frédéric THIVOLLE (cadet 85/86) – Sébastien GONZALEZ (cadet 88) – Ilhan KARATAY (cadet 85/86 – junior 87) – Olivier BAZIN (cadet 85/86) – David PRUTEAU (cadet 87) – junior 88) – Bachir BOUMAZA (cadet 87) – Mohamed ICHEUR (cadet 85).

Champion de France – boxe anglaise : Christophe BRUYERE (87) – Karim MEDJANI (1988).

1 Champion de France – Karaté

Arthur MINASSIAN (1988) – Vice-champion (1989)

vice-champions de France – full contact : Christophe ALARCON (cadet 87) – Ilhan KARATAY (junior 1988) – Christophe BRUYERE (1987) – Alain MUNOZ (1988) -Bachir BOUMAZA (junior 1988 – senior 1990).

Vice-champions de France – boxe anglaise : Christophe BRUYERE (89 – 90).